Géographie et Océanographie du Sud du Golfe du Lion

L'ensoleillement quasi constant de cette zone du Golfe du Lion bénéficiant du climat Méditerranéen est troublé par les régimes de vent puissants qui animent ce secteur. Ces vents parfois soudains et violents expliqueraient le nom du Golfe (XIIIè Siècle) qui viendrait de cette mer dangereuse et imprévisible comme le LION. Le vent régional dominant est la TRAMONTANE dont la cause est le couloir d'accélération montagneux entre le Nord des Pyrénées et le Sud du Massif Central. Vent de Nord-Nord Ouest provenant des massifs montagneux et soufflant en direction du Golfe du lion, Il est froid, sec et violent. Le VENT D'AUTAN qui souffle à l'opposé de la Tramontane (Sud Est) et L'ARGADE qui est un vent du Sud apportent généralement nuages et pluies.

Le courant dominant est le courant Nord qui longe le talus continental du Nord-Est au Sud-Ouest. Il est plus intense, étroit et profond en hiver, plus large et moins intense en été. D'autres courants sont liés aux vents et provoquent des échanges sous marins.

Entouré de Massifs montagneux, cette zone géographique littorale est riche en fleuves ( Aude, Agly, Têt et Tech), cours d'eau côtiers, canaux(Jonction et Robine) et étangs (BAGES-SIGEAN, LA PALME, LEUCATE-SALSES, CANET-SAINT-NAZAIRE) .

Le golfe du Lion et une marge passive jeune alimentée par des bassins versants très actifs (fleuves côtiers) fournissant un important flux sédimentaire.La pente continentale est entaillée de nombreux canyons. Ces têtes de canyons sont actuellement déconnectées des fleuves, pour autant, on sait qu'ils jouent un rôle essentiel dans les échanges entre le continent et la mer et représentent des « conduits » concentrant les transferts d'énergie et de matière. C'est pourquoi, la zone des canyons représente un intérêt particulier pour l'étude des espèces vivants sur ce secteur.

Le Canyon Lacaze-Duthiers fait d'ailleurs l'objet d'une étude à long-terme en raison de la présence de larges populations d'espèces profondes de coraux dont la densité et l'abondance sont exceptionnelles pour la Méditerranée.